fbpx
Accueil > Marques > Puma
Puma, partenaire Sports-Village

Puma : la marque la plus rapide

Puma, équipementier allemand mondialement connu, propose une gamme complète de produits performants dédiés à la pratique des sports collectifs (football, basket, rugby, volley…), mais également pour de nombreuses disciplines d’athlétisme.

Ajoutez et personnalisez dès maintenant les articles de la marque Puma sur la boutique en ligne de votre club sportif.

0
Clubs amateurs ont choisi de simplifier leur gestion sportive, bientôt le vôtre ?

Sports-Village met à la disposition de votre association sportive un espace en ligne 100% gratuit avec boutique en ligne intégrée. 

Retrouvez en quelques clics seulement les équipements de la gamme performance de Puma, personalisables aux couleurs de votre communauté ! Ouvrez votre espace club et révolutionnez la gestion, la communication et l’animation de votre association sportive.

Créer votre boutique en ligne club avec Puma

Puma en images

L'histoire de la marque Puma

1919 : Les frères Rudolf et Adolf Dassler lancent leur entreprise familiale de chaussures chez leurs parents à Herzogenaurach, dans le nord de la Bavière, non loin de Nuremberg.

1924 : Leur entreprise, « Gebrüder Dassler Schuhfabrik », déménage vers son propre atelier.

1928 : Une majorité des athlètes allemands aux Jeux Olympiques de 1928 portent des pointes Dassler.

1936 : Jesse Owens, la légende américaine, gagne quatre médailles d’or à Berlin en portant des pointes Dassler, tout comme d’autres athlètes totalisant sept médailles d’or et cinq médailles de bronze. C’est la révélation.

1948 : Rudolf et Adolf se séparent, et Rudolf installe sa nouvelle entreprise « Ruda » dans un ancien entrepôt non loin. A la fin de la même année, la marque Puma était née, ce nom lui paraissant plus vendeur.

1950 : La première chaussure de football, l’Atom, convainc l’équipe de la toute jeune R.F.A. et lors du premier match international, le but gagnant est marqué avec cette nouvelle chaussure Puma. Dans les années qui suivent, la Super Atom devient la première chaussure avec crampons à vis.

1954 : Les chaussures Brasil permettent à l’équipe de Hanovre de gagner le championnat allemand. Et cette année-là, Heinz Fütterer bat le record du 100m en 10,2 secondes avec ses pointes Puma.

1958 : La bande de forme latérale, créée à l’origine pour stabiliser le pied dans la chaussure, devient un second logo protégé et breveté. Le Brésil de Pelé gagne cette année-là la coupe du monde de football en portant ce nouvel emblème, et réitère en 1962 !

1967 : Le célèbre logo de Puma, le « No. 1 Logo », est lancé et ne subira plus que d’infimes modifications jusqu’à ce jour.

1973 : Puma, toujours prête à soutenir des sportifs emblématiques, créé pour le basketteur américain Walt Clyde Frazier des Suedes sur mesure. Ces chaussures au look daim deviendront un symbole de Puma et elles seront particulièrement mises en avant par le style vestimentaire éclectique de la star des Knicks.

1977 : Guillermo Vilas, qui gagne Roland Garros et l’US Open, ainsi que l’Open d’Australie par la suite, démontre que Puma équipe désormais également les joueurs de tennis au plus haut niveau.

1985 : Puma sera également le partenaire de Boris Becker lorsqu’il perce par suprise à Wimbledon. Martina Navrátilová vient compléter le trio des athlètes du tennis les plus en vogue du moment.

1986 : Maradona permet à l’Argentine de s’imposer en coupe du monde, et dans les quarts de finales il marque notamment le but du siècle contre l’Angleterre. Il a marqué ce but, et joué tout le tournoi, avec des Puma King. L’entreprise Puma fait son entrée en bourse, une nouvelle étape qui vient couronner le beau parcours d’Armin Dassler, fils du fondateur.

1991 : Puma lance la technologie de laçage Disc, et trois athlètes décrochent l’or à Barcelone l’année suivante avec des pointes Disc.

1996 : Peu avant les Jeux Olympiques d’Atlanta, lors d’une conférence de presse, Linford Christie apparaît avec des lentilles de contact Puma. La photo prise à cette occasion fait rapidement le tour de la planète.

2002 : Serena Williams, devenue ambassadrice Puma en 1998, gagnera son premier tournoi du Grand Chelem l’année suivante. Et en 2002 elle fait un carton avec son justaucorps « Catsuit ». Cette année-là Madonna adopte également les nouvelles Mostro, fusion de chaussures de sprint des années 60 et de chaussons de surf des années 80.

2004 : Puma lance un partenariat avec l’écurie Ferrari de Formule 1, avec des chaussures ignifuges et à profil bas et une gamme d’articles sous licence.

2008 : Entrant dans une nouvelle dimension, Puma sponsorise un voilier dans la Volvo Ocean Race, course autour du monde de plus 68 000 km, une épreuve tellement exigeante qu’elle est surnommée l’Everest de la Voile.

2008-2012 : Aux Jeux Olympiques de Pékin, Usain Bolt gagne trois médailles d’or en battant trois records, dont celui du 100m et du 200m. Il rebat ses deux propres records l’année suivante ! Et en 2012 à Londres il repart avec trois nouvelles médailles, devenant le premier athlète à conserver ses titres sur 100m et 200m.

2016-2018 : La France accueille l’Euro de foot et Antoine Griezmann marque six buts avec ses Puma Tricks bicolore. Et naturellement les Bleus gagnent l’édition 2018 de la coupe du monde, au cours de laquelle Lukaku se distingue également dans l’équipe belge.

2018 : Puma célèbre ses 70 ans en beauté, notamment avec une gallerie de 85 mètres de long à Herzogenaurach. La marque renoue avec le basket et développe les partenariats avec davantage de clubs de foot, sur tous les continents.

La mission de la marque la plus rapide

Si Puma est depuis l’origine un équipementier ambitieux depuis 70 ans, c’est avant tout pour aider les athlètes rapides à l’être encore plus. Cet état d’esprit est résumé par le mantra « Forever Faster ».

Pour ce faire, la marque s’appuie à la fois sur une profonde capacité d’innovation, sur des partenariats avec des sportifs performants et sur une crédibilité bien établie en terme de design. De nombreuses créations Puma sont ainsi devenues autant des légendes du sport que des icônes culturelles.